Paroisses : Chevetogne, Conjoux, Conneux, Enhet, Pessoux

Juin 2024

ÉDITO

Contempler le Christ dans le Saint-Sacrement

Tout au début de ce mois de juin, nous célébrons la fête du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ. Nous venons de recevoir à nouveau l’Esprit Saint le jour de la Pentecôte. Ce n’est qu’à sa lumière que nous pouvons contempler le mystère de l’Eucharistie qui dépasse infiniment notre entendement, nos capacités de connaître. Ce mystère est à célébrer et à vivre avec un regard de foi et d’amour animé par l’Esprit.  Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons rejoindre le Christ qui se donne à nous dans l’Eucharistie, que nous pouvons être réellement en communion avec son sacrifice d’Amour sur le Golgotha, rendu présent dans le Saint-Sacrement : le « Corps livré », c’est le Christ qui se donne totalement à nous dans sa fragilité humaine ; le « Sang versé », c’est le Christ qui se donne totalement à nous jusqu’au sacrifice de la croix.

Mais nous ne pouvons pleinement communier à son Corps et à son Sang si nous ne nous laissons pas entraîner par son amour pour aimer comme lui, pour nous donner totalement nous aussi, par amour pour Dieu, par amour pour de nos frères et sœurs les hommes. L’Eucharistie peut se prolonger dans l’adoration du Saint-Sacrement pour que le Christ continue de nous transformer, pour que nous entrions de plus en plus dans son don total. Se tenir devant le Saint-Sacrement en adoration, c’est aussi se tenir là au nom de nos frères et sœurs qui ne peuvent pas être présents ou qui ne connaissent pas encore la grandeur du mystère eucharistique, c’est aussi se tenir là pour ceux et celles qui ont le plus besoin de l’amour du Christ, de sa lumière, de sa force.

À la chapelle Bethléem de Ciney, l’adoration eucharistique est, pour le moment, proposée en permanence. Mais, comme l’exposition du Saint-Sacrement n’est pas de l’ordre d’une dévotion privée, les adorateurs seront invités, à partir du 1er septembre, d’assurer une présence continuelle durant les temps prolongés où le Saint-Sacrement sera exposé, par un prêtre ou un paroissien mandaté, dans le nouveau tabernacle ou sur l’autel. Vous pourrez trouver des explications supplémentaires dans les annonces de notre Unité Pastorale. Se tenir en adoration devant le Saint-Sacrement est aussi une mission : nous ne sommes pas là uniquement pour nous-mêmes, pour que le Seigneur nous donne sa paix et son amour, mais aussi pour intercéder pour nos frères et sœurs, pour l’Église et le monde, et également pour nous engager par le don total de nous-mêmes à aimer un peu plus comme Jésus nous aime dans son Sacrifice du Golgotha rendu présent.

 

Abbé Pascal-Marie Jerumanis avec toute l’équipe pastorale

Équipe pastorale de notre Unité :

Les abbés Pascal-Marie Jerumanis (modérateur), Christophe Malisoux et Noé Vermeer
Pietro Bergamo, Francesca Chinelatto, Dominique Declerfayt, Béatrice Focant et Maurice Van Caillie.

Prêtres référents:

Abbé Pascal-Marie Jerumanis, doyen: pour la paroisse de Ciney et modérateur pour les paroisses de Braibant/ Achêne, Chapois, Leignon et Sovet/ Chevetogne, Conjoux et Pessoux
(GSM / )

Abbé Christophe Malisoux:pour les paroisses d’Achêne, Chapois, Leignon et Sovet
(GSM /  )

Abbé Jonas Touré: pour les paroisses de Chevetogne, Conjoux et Pessoux et en second pour la paroisse de Ciney
(GSM / )

Abbé Gérard Rwisasu: en second pour la paroisse de Ciney
(GSM / )

Abbé Noé Vermeer: pour la paroisse de Braibant et en second pour la paroisse de Ciney
(GSM / )

Assistants paroissiaux:

Béatrice Focant (), Sébastien van Ravestyn ()

Annonces pour notre unité pastorale

Intentions des messes célébrées

Le temps du discernement