Le mot du Doyen

 

Chers vous tous,

Nous Venons de célébrer le mystère de la Pâque du Christ, mystère de la vie donnée pour le salut du monde et mystère de la résurrection. Ce mystère nous concerne pleinement aujourd’hui car le même Jésus qui a réconforté et accompagné les Apôtres, il y a 2000 ans, est donc avec nous , chacun de nous, si nous le voulons bien, chaque jour ainsi qu’Il l’a promis: « Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28,20). Célébrer la victoire de Jésus sur la mort et puis vivre comme s’il n’était pas là, vivant avec nous, n’a pas de sens!

« Chrétiens », il faut vraiment être chrétien! Vivre du Christ ressuscité: par Lui, avec Lui et en Lui dans le quotidien de nos vies. Comme disait l’abbé Guy Gilbert:

«Vivre de telle manière qu’en nous voyant vivre, les hommes puissent dire qu’il est impossible que Dieu n’existe pas ». Cette « manière » de vivre est plus un don du Ressuscité Lui-même par la force de l’Esprit Saint qu’une série d’efforts à fournir par nous-mêmes. C’est se nourrir et rayonner de son inépuisable MISERICODE plus forte que tout mal et que nous allons célébrer particulièrement le deuxième dimanche de Pâques. Cette Miséricorde qui vient de Lui, de son cœur et qui, seule, permettra à notre communauté, composée de membres si différents, de devenir la Famille qu’Il désire tant:

« Je vous donne ma Paix… Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui remettrez les péchés, ils leur seront remis… Allez… »

Durant cette période qui nous sépare de la Pentecôte, remplis de la joie de Pâques et de la Présence du Ressuscité, nous sommes invités, comme les Apôtres, avec l’intercession de Marie (spécialement au cours du mois de mai) à disposer nos cœurs pour un renouvellement de l’accueil de « la Force d’en haut », pour une plus grande docilité au souffle et à l’inspiration de l’Esprit Saint qui nous donnera l’audace de la vie évangélique.

Nous prierons aussi particulièrement pour les jeunes qui se préparent à la première  Communion, ceux qui vont professer solennellement la foi de leur baptême, ceux qui vont vivre le sacrement de la Confirmation et puis tous ceux qui les accompagnent.

Puisse la Résurrection de Jésus envahir de plus en plus nos vies!

Abbé Pierre Renard