Au sortir d’une lourde épreuve… Accompagner le deuil vécu pendant le confinement

Monsieur l’abbé,
Monsieur le diacre,
Madame, Monsieur,

Plusieurs familles ont connu un deuil pendant la période de confinement et n’ont pas pu vivre de célébration du dernier adieu en Église, entourés de leurs proches. Beaucoup de ces situations ont été particulièrement douloureuses et de nombreuses blessures sont encore ouvertes.

Dans un esprit de sollicitude pastorale, prêtres, diacres et acteurs pastoraux engagés dans la pastorale des funérailles souhaitent apporter encore un réconfort, une proximité et un soutien par l’amitié et la prière, avec les communautés chrétiennes paroissiales.

Le diocèse de Namur leur propose de prendre prochainement les dispositions suivantes :

  1. Organiser, au niveau de l’unité pastorale ou du secteur, voire même du doyenné, une messe des défunts à l’intention de tous les paroissiens décédés pendant le confinement. Cette célébration sera de préférence organisée le samedi soir ou, si ce n’est pas possible, en semaine. Les lectures de cette messe seront celles du dimanche, et l’on veillera à ce que l’homélie propose le mystère de la résurrection du Christ.
  2. Contacter individuellement, si on le juge opportun, les familles qui ont perdu un proche pendant cette période pour les informer qu’une intention de messe sera offerte et célébrée pour leur défunt, et les informer de la date de la célébration.
  3. Leur proposer, s’ils le souhaitent, une veillée de prière individuelle en famille pour faire mémoire du défunt et, éventuellement, les informer de la possibilité de demander une messe commémorative. La veillée de prière pourra être conduite par un prêtre, un diacre ou un acteur pastoral délégué à cette fin. En cliquant ici, on trouvera une proposition de rituel pour cette veillée de prière, rédigée par le Service diocésain de Pastorale Liturgique.

Si la famille demande une messe commémorative, on emploiera de préférence le rituel de la messe anniversaire du décès, prévue au missel, ou bien celui de la commémoration d’un défunt. On pourra, par exemple, prévoir une photo du défunt entourée de lumignons devant l’autel ou sur le côté, mais pas sur l’autel. Le Service diocésain de Pastorale Liturgique se tient à la disposition des prêtres et des autres acteurs pastoraux pour apporter conseils et pistes liturgiques utiles pour cette célébration.

Notre évêque, Mgr Pierre Warin, porte dans sa prière, avec l’ensemble des diocésains, toutes les personnes décédées au cours de cette longue période de confinement, ainsi que leurs chères familles. En communion avec tous, il célébrera une Eucharistie à leur mémoire, le dimanche 5 juillet 2020, à 11h00, en l’église décanale Saint-Martin à Arlon. En raison des mesures sanitaires actuelles, nous sommes tous invités à nous y associer, à distance, par la prière et la communion des coeurs.

Ce dimanche-là résonnera dans toutes les églises cet extrait d’évangile : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai » (Mt 11,28). Allons à lui, unis les uns aux autres.

pour Mgr l’évêque et le conseil épiscopal,
chanoine Joël Rochette, vicaire général
18 juin 2020